Décodage des noms et prénoms 

 

En psychogénéalogie on se sert des noms et prénoms pour écouter ce que révèle inconsciemment le clan à la personne qui porte cette identité.

 

Il est évident que "tout ce qui est nommé" transporte un secret .... disons plutôt une histoire oubliée et transformée au fil du temps.

 

Retrouver le fil de soi, connaître ce que nous transportons de lumineux comme d'ombragé.

 

Mettre la lumière sur notre fonctionnement inconscient.

 

En visitant notre musée généalogique il est possible de retrouver des pistes de non-dits, des secrets, des mémoires liés aux métiers, des problématiques d'identité diverses....

 

Pour cela plusieurs outils sont utilisés :

 

- la langue des oiseaux ( langue phonétique, ex : Hélène = Elle + haine)

- l'étymologie ( origine du mot , ex : André = du grec "andros" = viril)

- l'anagramme (jeu de transposition des lettres, ex : Pascal Obispo = Pablo Picasso)

- les homonymes (même son, ex : vert / vers / ver / verre) 

- les 22 lettres hébraïques (origine : alphabet phénicien 1050 ans < ère)

- les 22 lames du Tarot de Marseille

- la guématria (poids numérique, ex : iceberg + collision = Titanic) 

- les 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise 

- etc ... 

 

Le décodage s'effectue toujours en droite ligne avec la problématique citée.

 

J'ai acquis cette méthode auprès d'Anastasia Gross (cf Partenariat).